Courbevoie Triathlon
tria

Triathlon de la Bonneville (récit de V Cornet)


Triathlon de la Bonneville (récit de V Cornet)

Communiqué TASS - 8 mai 17H50
 
 

Extraordinaire retour de la section Sport, Loisirs et Bricolage
 
 

Le retour de deux gloires du triathlon ce week-end en Normandie
 
 

 
 
 

A tout seigneur, tout honneur (c'est moi qui écrit), après près de deux ans d'absence et une lourde opération qui en fait un homme bionique, celui qui fut l'un de grands triathlétes vedettes (le qualificatif est tout simplement juste, vedette, il n'y a pas mieux) de la section Sport, Loisirs et Bricolage du club de Courbevoie est de retour.
 
 

 
 
 

Il a bouclé ce dimanche le triathlon de la Bonneville. On le voit sur cette photo dans la tenue Vintage du club passer la ligne d'arrivée dans un grand état de fraicheur, preuve qu'il a gardé ce qui fait sa force, sa lucidité et sa capacité à gérer sa course (NDLR. Cela ne veut rien dire mais ça meuble).
 
 

 
 
 

Il a déclaré à l'arrivée: "Je me sens bien et je suis prêt à relever d'autres challenges".
 
 

 
 
 

Le membre honoraire de la section, ancien éminent membre du Comité Directeur, connu par les services secrets sous le nom de code JBS faisait lui aussi son retour après son périple en Asie centrale. Il a en effet été dépêché en secret (NDLR. Il était dans un trou du cul du monde ) pendant plusieurs mois comme émissaire d'un très grand groupe français. 
 
 

Après un début hésitant dans l'eau, il s'est réchauffé sur le vélo (c'est bien le seul) et a ensuite explosé le chrono en course à pied. Un retour gagnant. 
 
 

 
 
 

Il a déclaré à l'arrivée: "P... que l'eau était froide, je ferai mon prochain tri au Moyen Orient".
 
 

 
 
 

Enfin, parlons des absents qui ont toujours tort, le Président de la section avait lui déclaré forfait pour cause d'état géostationnaire. Les milieux autorisés s'interrogent sur la réalité de cette maladie inconnue du milieu médical. On évoque dans le milieu outre sa crainte de se mesurer au grand revenant sur un parcours difficile et dans une eau à 14° sa faible attirance pour la Normandie. Il aurait combattu dans l'armée bretonne les normands en 1 532.